Dimethicone, Methylisothiazolinone, triclosan … Tu voudrais bien savoir ce qui est écrit derrière ton produit dans cette langue qui ressemble trop au latin pour t’intéresser ! Pas besoin d’être un pro de la biochimie, je te donne le dictionnaire pour savoir quoi éviter  !

Sur une minuscule étiquette est inscrit L’INCI (International Nomenlature of Cosmetic Ingredients) qui donne la composition de ton cosmétique. Noté du plus au moins concentré, le premier élément étant souvent -aqua- dans des produits qui nous vendent du rêve mais qui nous soignent avec du pétrole…Merci les supermarchés !

inci

Les grandes familles :

Les silicones :  Ces substances apportent douceur, brillance, fluidité, le nec plus ultra de la sensorialité mais…… En réalité ils ont un effet occlusif et tapissent la peau (ou cheveux) d’un film qui l’empêche de respirer. Du pétrole dans toute sa splendeur, synthétique, polluant et non bio-dégradable.

A éviter les actifs se terminant par « icone » ou par « xane » (Dimethicone, cetyldimethicone, methicone, amodimethicone ou cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane….)

 

Les Parabens : Douteux, soupsonnés d’être allergisant polluant voire cancérigènes. Plus facilement repérables -methylparaben- etc… Ils ont maintenant des jumeaux  pour les remplacer : conservateurs anti microbiens extrêmement allergisants, présents dans la plupart des produits conventionnels. A guetter donc les Methylchloroisothiazolinone, Methylisothiazolinone.

preservativesparabens

 

Le chlore, l’iode, le brome : Soupsonnés d’etre des perturbateurs endocriniens, ils ont la capacité de traverser la barrière cutanée s’ils sont présents en proportions importantes.

Le plus célèbre, le triclosan.  Les remplants des parabens cités plus haut. Le chlorphenesin, chloroxylenol, iodopropynyl buthylcarbamate, methyldibomo-glutaronitrile. Le triclosan est présent dans le dentifrice, certain produits de toilette intime et déodorants.

 

Les BHA et BHT :  butulhydroxhyanisol et buthylhydroxytolène. Ce sont des anti-oxydants synthétiques très utilisés en cosmétique en tant que conservateurs pour éviter l’oxydation des huiles ; substances irritantes et qui pourraient provoquer des réactions allergiques ainsi que de l’eczéma. Présent dans les rouges à lèvres, ombres à paupières, anticernes…

 

Les Phtalates : Diethyl phtalate. Ils servent d’agent fixateur dans les fonds de teint, rouges à lèvres, shampooings… Ils augmentent le pouvoir de pénétration mais agiraient comme des perturbateurs endocriniens.

 

Les MEA-DEA-TEA : utilisés dans les shampooings et gels douche pour les rendre crémeux et donner de la texture à la mousse, ce sont des liquides toxiques et corrosifs pour la peau. A usage fréquent ils assèchent la peau et peuvent être responsables d’eczéma ou de psoriasis. Pour les trouver, chasser les monoéthanolamine, diéthanolamine….ce qui se finit par -éthanolamine  !

inci_list

Pas de panique, ses actifs en faible quantité ne devraient pas causer trop de dégâts mais autant en être informé ; comme ça tu peux choisir tes cosmétiques en pleine conscience. Que ce soit pour protéger notre planète ou notre peau, il est intéressant de tourner la boite et parler enfin cette drôle de langue !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s